Saint-Étienne-de-Beaumont

La paroisse Saint-Étienne-de-Beaumont compte parmi les plus anciens lieux de peuplement de Bellechasse. Son histoire est riche et bien documentée et son église recèle un héritage patrimonial fort ancien, même si des modifications y ont été apportées au cours des siècles.

Les débuts de Beaumont coïncident avec la concession en 1672 d’une seigneurie à Charles Couillard des Îlets. La paroisse sera érigée canoniquement en août 1714 sous le nom de Saint-Étienne-de-Beaumont. Ce saint, qui fut diacre de l’Église catholique, est considéré comme son premier martyr.

En 1692, une mission est fondée dans la seigneurie et les premiers registres ouverts. Ce n’est cependant qu’en 1694, qu’un premier missionnaire résident arrive et qu’est construite la première chapelle ou église, et en 1713, que Saint-Étienne-de-Beaumont accueille son premier curé résident. On lui construit un presbytère en 1721. La chapelle ou église a vieilli vite. C’est pourquoi, en 1726, on commence la construction d’une église en pierre qui sera ouverte au culte en 1733 et terminée en 1739.

L’église de Saint-Étienne présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur artistique liée à son décor intérieur, créé en différentes étapes, entre 1811 et 1826, par le sculpteur Étienne Bercier (1788- après 1861).

Fait unique en Bellechasse, l’église a été classée monument historique par le ministre de la Culture et des Communications en 2017. Aussi, le cimetière, la salle paroissiale, la bibliothèque et le presbytère font partie du Site patrimonial du Village-de-Beaumont. La municipalité compte en 2017 environ 2 600 habitants.

 

Restez branchés

Tous les vendredis à 9 h,
les nouveaux articles publiés sur sbdb.ca,
directement dans votre boîte courriel.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !